Une même image et plusieurs idées

Ce que nous imaginons le 28 juin

Elle se fait coiffer dans la rue. Yvrose

 Survivre comme on peut avec son métier en temps difficile: L’échange d’expérience est bienvenu. Yaya

Le coiffeur coiffe les gens au bord de la rue. C’est un coiffeur local. Ces coiffeurs sont compétents. ce sont des jeunes qui se battent pour être. Camara  

Ce que nous imaginons le 22 juin

Sur cette image il y a des enfants qui font la queue. Ils ont l’uniforme. Ils font le test de température. Léo


Quand on dit que la peur est plus forte que l’amour: COVID 19, toi l’étranger sans frontière ,te voila au Pakistan à terroriser la population. YAYA

Il font des tests pour le COVID19 pour connaître les enfants asymptomatiques. La photo a été prise au Pakistan. CAMARA

Les enfants vont à l’ école. ZAÏNABA

En réalité cette photo a été prise au Pakistan où les enfants doivent vérifier leur température avant d’entrer à l’école.

 

Phrases du parcours FLE (Français Langue Étrangère) le 15 juin

Je suis plus âgé que Juma. – Abdalkareem

Les cheveux de Marie sont aussi colorés que les cheveux de Ioana. – Firas

Mon amie parle plus de langues que moi. Edward cuisine moins que Daniel. Béatrice a plus de fleurs que Gabi. – Ioana

Juma joue plus au ballon que Firas. Juma a autant de voiture que Firas. – Juma

La France est plus grande que le Portugal. Le Portugal est plus petit que la France. – Manuel

Je parle moins que le professeur. Je suis plus âgé que mes soeurs. Je parle autant que Juma. Simon est aussi gentil que Léa. – Reza

Ce que nous imaginons le 15 juin

Il y a des vélos. ZAINABA

Sur la photo il y a des vélos. Ils sont dans un parc. Léo

Il y a plein de gens qui sont heureux. Ils sont tous dans le parc. Il y a un jet d’eau dans le parc. Carole

Il y a des gens. Ils sont trop nombreux avec des vélos à la main. Ils sont très contents dans un parc parce que c’est un nouveau modèle de vélos électriques. CAMARA

Il y a des gens dans le parc . Il y a des gens qui tiennent des vélos . Il y a des gens qui sont heureux . Il y a beaucoup de gens dans le parc . Il y a un jet d’eau dans le parc . Naïda

Ce que nous imaginons le 14 juin

Ce monsieur se promène sur le bord de la plage avec une bouée. Il fait beau il y a plein de gens sur le sable. Il y a un maitre de nageur qui surveille les personnes dans l’eau CAROLE

Il y a des gens dans le sable . Il y a un homme qui profite du soleil . Il y a des  gens dans l’eau .   Naïda

Il marche avec la licorne sur la plage. Il y a du monde sur la plage. Yvrose

Un homme au bord de la mer Méditerranée. Il y a des gens derrière le monsieur. Il a une canette. La photo a été prise à Majorque. CAMARA

Il va se baigner à la plage. ZAINABA

Le Déconfinement .
Un homme avec sa bouée licorne pour profiter de la réouverture de plages pour profiter de le mer . Luc

Ce que nous imaginons le 10 juin

Je vois des hommes heureux autour d’une table. Ils boivent de la bière. Ils rigolent. Ils sont en dehors du bar. Ils sont contents de la réouverture des bars pour être avec leurs amis CAROLE

Il y a des hommes. Ils rigolent. Ils sont en train de boire. Yvrose

Il y a trois hommes. ZAINABA

Il y a des hommes autour d’une table. Ils boivent de la bière sur une terrasse. Ils sont contents de l’ouverture du bar. SIDONIE 

Ce que nous imaginons le 7 juin

La voiture de Samusocial 93 se déplace pour : vacciner, pour former des personnes aux gestes des premiers secoues. Luc

Un homme et une femme sont en train de parler pour trouver comment ils vont convaincre les autre personnes pour faire le test. SIDONIE

Je vois des personnes journalistes dans la voiture samu social. Yvrose

Je vois un homme et une femme dans la voiture. Zaïnaba

Ce que nous imaginons le 3 juin

Un peinture contre les enfants soldats. luc

 Une dame passe devant une mur où il y a des dessins d’hommes avec des armes; c’est un trompe l’œil. SIDONIE

Il y a du feu et des armes. Il y a des drapeaux et des enfants. Yvrose

Je vois une mamie; elle marche. Zaïnaba

Ce que nous imaginons le 1er juin

Il y a des petits garçons qui regardent en haut de l’immeuble. Sur les balcons il y a des vélos, des vêtement, et des caves. Les garçons se trouvent en bas de l’immeuble. CAROLE

Des enfants regardent le balcon. Câlin

On voit un bâtiment. Zaïnaba

Les H.L.M, souvenir d’une cohabitation qui m’a été imposée à cause de mon manque de moyens à mon arrivée en France. Je me rappelle de tous ces gens, les couleurs, les langues; j’entendais plusieurs langues différentes de la mienne, qui n’était pas le Français. Parfois je me demandais même si j’étais en France. Yaya Bâ.

Ce que nous imaginons le 31 mai

Une personnes âgée utilise un ordinateur pour aller sur internet Luc

Une  dame âgée reste dans sa maison tranquille; elle regarde l’ordinateur avec un livre.Câlin

Une dame est dans sa maison; elle regarde l’ordinateur. Yvrose

Il y a une dame âgée qui regarde son ordinateur dans son bureau. Sa fenêtre est ouverte, Il y a un tasse de café pleine de petites choses sur le bureau. Il fait nuit.CAROLE

Une mamie en fin de soirée devant son ordinateur.Elle lit un livre à sa petite fille connectée de l’autre côté de l’écran. Yaya Bâ

Une dame regarde son ordinateur. Elle est sur une chaise. Zaïnaba

Ce que nous imaginons le 27 mai

On voit un hôpital. La route a des voitures. Zaïnaba

Il y a beaucoup de voies; la route est dangereuse; il y a des bâtiments. Yvrose

Il y a des routes qui ont des voitures qui circulent. Il me semble que c’est la route de Paris. Il y a un hôpital à côté des maisons. Carole

En réalité, à Taïwan, le pays est confiné à cause du covid..

Sur cette photo je vois un pont. Il y a plein de gens dessus. Il y a une grosse main qui tient le pont. Il y a des montagnes, des sapins. Je trouve que cette image est jolie. Carole

Un pont joli avec des gens, des montagnes, des arbres. Cette image est vraiment belle. Câlin


Il y a main qui tient un pont et il y a des gens.
Il y a une forêt et des montagnes.
Je pense que cette photo a été prise aux États Unis. Léo

La photo c’est joli. Zaïnaba

.

Je vois des gens tristes dans une prison qui regardent quelque chose. Câlin

C’est triste parce qu’ils ont fait des bêtises. Zaïnaba

Il y a des gens enfermés dans une maison. Ils sont très nombreux. Ils tout masqués et ils regardent quelque chose. La photo est triste parce que c’est le moment du COVID.
En réalité ça se passe dans une prison au Salvador.
Camara

Ils se serrent les coudes pour survivre dans cette prison où l’homme n’a plus de valeur. Ils sont entassés dans leur cellule 20h par jour et le pire de tout, c’est qu’ils sont privés de goûter. Les pauvres petits soldats de monsieur Yaya. Yaya

Je vois plein de gens qui font du vélo sur la route. Il y a un homme avec son cheval qui regarde les cyclistes passer. CAROLE

Je vois des vélos qui font une course. Je vois un homme qui regarde les vélos. Câlin

Ils  font du vélo. Demain on va faire la course YVROSE

Le cheval regarde la course. Zaïnaba

Un monsieur est habillé en cow-boy avec son cheval. Il regarde les cyclistes. En réalité ça se passe en Italie; c’est le tour cycliste en Italie qui s’appelle le Giro. CAMARA

Tu le vois le progrès du cheval au vélo ? Il ne faut pas aller plus vite que le temps .YaYa .

Ce que nous imaginons le 11 mai

Il y a deux femmes, l’une a des cordes et un parapluie et il y a des mots pour la planète. Léo

Cette dame et sa fille protègent la nature. Il y a un parapluie qui à plein mots de dessus. Elle discute avec la fille. Elle ont chacune un masque . Carole

Il y a un parapluie. Zaïnaba

Il y a des gens qui protègent la nature. Il y a deux femmes; l’autre interroge celle qui a le parapluie. La photo a été prise à côté de la mer en France. CAMARA

Il y a une femme qui parle avec une fille.Les deux portent des masques. On dirait qu’elles sont en train de parler d’un sujet très important. SIDONIE

En réalité les écologistes ne sont pas d’accord avec la loi climat.

Ce que nous imaginons le 10 mai

Un artiste trouve que beaucoup de vélos sont abandonnés dans les rues. Il veut faire réagir sur le nombre de vélos abandonnés dans les villes. LUC

EIles ont fait un trompe l’œil avec un vélo abandonné dans la rue. Ils ont dessiné une petite fille qui joue au cerceau . SIDONIE
 

Je suis passée par là; donc cette image m’a fait penser à plein de choses. Il y a une petite fille qui s’amuse avec la roue d’un vélo autour d’elle.  CAROLE

Un dessinateur a dessiné un dessin sur le mur. On voit un dessin d’une fille avec la roue et on voit un vélo cassé. La photo est comme un trompe l’œil. CAMARA

La petite fille fait tourner la roue. YVROSE

Un vélo dans la rue est attaché au poteau. ZAINABA

Ce que nous imaginons le 7 mai

Il y a une famille souriante et heureuse. Ils ont beaucoup d’enfants. Il y a de la nourriture sur une natte. Ils font cuire leur nourriture au bois. CAROLE

Une famille nombreuse de 15 personnes composée d’hommes, de femmes et d’enfants. Cette belle et grande famille très souriante semble très heureuse. Cette famille est rassemblée autour d’une natte afin de préparer leur repas. Mélanie

Il y a une famille heureuse. Zaïnaba

Un homme avec ses trois femmes et leur enfants entourent la nourriture.  Il y a différentes nourritures. Il y a des poissons fumés, des tomates crues et en pâte, galettes, du gombo, du maïs, du riz, du piment sec, des crevettes sèches, de la poudre de manioc et d’autres choses. CAMARA

Cette photo tirée de l’exposition de Peter Menzel « A table » a été prise au Mali.

Ce que nous imaginons le 6 mai

La photo a été prise dans l’espace. Le cosmonaute s’appelle Thomas Pesquet et il est fan de Mickaël Jordan.
Thomas Pesquet est en apesanteur dans la station spatiale internationale. Léo

Il y a un homme qui flotte dans l’espace. Autour de lui, il y a plein de fils.Il est heureux là où il est. Carole

Thomas Pesquet  est parti dans l’espace il flotte dans l’air. SIDONIE PONGO

Thomas Pasquet retourne sur la Station Spatiale Internationale pour continuer ses recherches. Luc

Pesquet Thomas flotte dans l’espace. Il y a plein de fils partout. Il est courageux. Yvrose

Il fait des expériences. Zaïnaba

Ce que nous imaginons le 4 mai

Dans un village au Pérou, une grande famille se réunit autour de la nourriture dans une cuisine à bois. Eric

Sur la photo il y a une famille de 9 personnes.
Il y a des légumes et des fruits. Il y a des marmites.Léo

Sur cette photo je vois des gens qui sont assis par terre avec leurs enfants autour de leur repas. Je vois aussi que c’est une grande famille . Carole

Il y a une famille nombreuse autour de la nourriture. Il y a des légumes et du riz dans une grande maison. La photo a été prise en Asie. Camara

Pour voir ce que nous avons imaginé du 1er février au 6 mai:

2 Responses