Les apprenant.e.s et la santé, la consommation, l’injustice…

Lundi 19 juillet, les apprenants du Parcours 2 (Français Langue Étrangère) de Moncoutant ont préparé des définitions de mots importants pour la santé.

Le 5 juillet, les apprenants du Parcours 2 (Français Langue Etrangère) à Moncoutant ont parlé de la santé.

Ils ont parlé autour des photos suivantes puis ont écrit des légendes pour vous les présenter. Voici le travail de Justin, Massiel, René et Vicmary.

Jeudi 1er avril, le matin, Anouck en service civique  dans une association nantaise est venue parler d’internet et des réseaux sociaux aux apprenantes et apprenants du Parcours 1 «Former pour lire, écrire, agir» .

Ensemble nous avons échangé sur les trajets que font nos mails, sur la dopamine, cette hormone du plaisir, que les réseaux sociaux savent si bien stimuler chez nous et chez nos enfants…

Voici les réactions de quelques personnes qui ont participé à cette rencontre :

« Ce matin on a parlé sur les réseaux sociaux.
On a parlé des arnaques, on a dit ce qui nous faisait peur : le piratage.
Ça nous fait peur.
Au début on a dessiné le chemin pour envoyer un mail sur internet.
On a regardé 2 vidéos. Internet ça dépense beaucoup d’énergie. » Yvrose

“Ce matin, on a parlé des réseaux sociaux. Ce que je n’aime pas: sur les réseaux sociaux, on ne peut pas supprimer des photos postées; Elles restent sur l’application. L’application peut vendre nos photos, elle peut utiliser notre compte comme elle veut”. Camara
“Hier, une personne qui s’appelle Anouck est venue nous expliquer “Internet, la pollution cachée” et “Dopamine”. On a parlé de comment on envoie un mail d’un ordinateur vers un autre ordinateur en quelques secondes.” Eric

Mercredi 31 mars 2021, le groupe de Secondigny a lu avec intérêt un article  de la revue Vite Lu. Le titre était “Résistance sous le masque”.

Cet  article rapportait la parole de personnes sur le sujet intitulé “derrière le masque”. Suite à cela le groupe a fait le texte suivant:

Les apprenantes et apprenants du Parcours 1 « Former pour lire, écrire, agir »

Derrière le masque, quand on porte des lunettes, il y a de la buée.

On se sent protégé, je m’adapte à toutes les situations de la société.

L’hiver ça tient chaud, l’été pour travailler cela va être très dur avec la chaleur.

Derrière le masque, on se sent protégé et on peut voir l’expression des yeux.

On se cache, mais il peut être bénéfique pour des personnes qui ont des complexes.

Derrière le masque, on a du mal à respirer.

C’est dangereux de conduire avec un masque, quand on porte des lunettes.

Lundi 8 mars 2021, c’est la journée internationale des droits des femmes. Nous avons regardé une affiche sur internet, puis…

nous avons choisi un texte qui nous paraissait important, nous l’avons copié, nous avons fait une capture écran, nous avons écrit des phrases, cherché des documents en lien avec le texte. Nous avons mis dans un fichier ce que nous avons trouvé et écrit.

Les apprenantes et apprenants du Parcours 1 « Former pour lire, écrire, agir »

Cette affiche pour le respect des droits des femmes et des fillettes est proposée par le réseau In-Terre-Actif; cliquer ici

Jeudi 18 février, le groupe du Parcours 2 (Français Langue Etrangère) est allé découvrir un défibrillateur automatique au Palais des Congrès.

Ils ont vu que la boîte est verte et qu’il y a une lumière rouge. Ils ont ensuite lu ce texte d’informations sur le fonctionnement du défibrillateur.
Les apprenantes et apprenants du Parcours «Former pour lire, écrire, agir» ont lu un article du journal Vite Lu du mardi 19 janvier. L’article parlait d’un boulanger qui veut la liberté pour un gamin. Il a fait la grève de la faim pour pouvoir garder son apprenti guinéen à la boulangerie.

Nous avons cherché des mots en lien avec cette situation. Nous avons écrit ce que nous pensions de cette information. Nous avons cherché d’autres situations avec ces mots. nous avons saisi nos textes.

Le 26 janvier 2021, les apprenantes et apprenants du Parcours « Former pour lire, écrire, agir » font des achats sur internet. Elles et ils ont comparé les sites internet et ont parlé de leurs façons de faire.

En janvier 2021, les apprenants du parcours 2 (Français Langue Etrangère) ont parlé de la santé.

Ils ont commencé par chercher des mots en lien avec la santé. Voici un nuage de mots avec les mots importants de la santé pour le groupe :
Après, ils ont cherché des définitions pour expliquer ces mots :

Tousser : quand je tousse, je vais chez le docteur. (Xia)
Le rhume : Si j’ai mal à la gorge (Mohammed).
La grippe : On a de la fièvre. On tousse. On a le nez qui coule. On est fatigué. (Abdalakareem)
Malade : Quand je suis malade, je vais chez le docteur. On parle. J’explique. Il me donne l’ordonnance. Après, je vais à la pharmacie. (Reza)
La diarrhée : Si j’ai mal au ventre (Mohammed).

La pharmacie : Je vais à la pharmacie pour acheter des médicaments. (Xia)
La pharmacie : Je vais à une pharmacie pour chercher les médicaments. (Manuel)
La prise de sang : Je prends RDV pour faire une prise de sang. (Xia)
Une radio : j’ai mal et je suis allé chez le docteur. Il prend de moi une radio. Après, il donne les médicaments. (Ahmad Nasir)
L’ordonnance : C’est un document pour acheter les médicaments. (Manuel)

Le psychologue : Quand ça va pas et que j’ai des problèmes dans ma vie, je vais chez le psychologue. Après j’explique et ça va mieux. (Reza)
Le psychologue : C’est le médecin qui traite les problèmes de la tête : dépression, anxiété. Il peut faire une thérapie de couple ou une thérapie pour les enfants. Ou une thérapie pour un traumatisme. (Ioana)
Le vétérinaire : C’est le docteur pour les animaux. (Xia)